Retour à la liste des news

« L’école numérique de demain »

Publié le 31/08/2011.

Un nouveau Plan TIC au service de l’Education

Les Ministres Jean-Claude MARCOURT et Marie-Dominique SIMONET ont lancé les bases d’un nouveau plan TIC au service de l’éducation. 

 

Après les plans Cyberécoles et Cyberclasses, le nouveau Plan TIC pour l’éducation a pour ambition de stimuler l’usage des TIC dans les pratiques pédagogiques et dans l’éducation des jeunes à une utilisation créative et responsable des TIC. 

 

Force est de constater qu’aujourd’hui la fracture numérique se situe moins au niveau de l’accès aux TIC que dans l’usage qui en est fait.

Nos jeunes évoluent dans un monde où l’accès aux informations « s’automatise » par le biais de vecteurs technologiques de type Facebook ou Hotmail, pour ne citer qu’eux, et est financièrement, matériellement et intuitivement à la portée de la majorité d’entre eux.

S’il y a donc bien un lieu et un domaine où la prospective technologique doit être en point de mire, c’est bien au niveau de l’enseignement.

 Les objectifs stratégiques du nouveau Plan TIC pour l’éducation ?

 

  1. implémenter davantage l’usage des TIC dans l’approche pédagogique tout au long du cursus éducatif afin de dynamiser et motiver les apprentissages par des outils et des approches plus en phase avec la réalité des jeunes et l’évolution de notre société et des technologies ;
  2. créer les conditions afin que le système éducatif tire profit de la société numérique pour soutenir l’épanouissement des jeunes et développer leurs compétences, leur créativité, leur esprit critique, leurs capacités d’analyse, ce, notamment, pour dépasser le stade de la simple « consommation » des TIC ;
  3. améliorer et moderniser le fonctionnement de la Communauté éducative par une mise à disposition des outils TIC adéquats, ce via la création, dans le cadre des synergies entre la Wallonie et les Communautés française et germanophone, d’un Centre de ressources « Pédago TIC », qui animera des Réseaux d’échanges d’outils et de bonnes pratiques transversaux et/ou au sein des différents niveaux d’enseignement et des différentes disciplines.

 

Comment ?

 

En dotant les écoles de tous niveaux :

- des équipements technologiques adéquats (ordinateurs, tablettes, projecteurs, périphériques, TNI – tableaux numériques interactifs, logiciels, ENT – espaces numériques de travail, didacticiels, manuels numériques interactifs, …) favorisant l’usage et l’éducation aux TIC dans des contextes variés (à l’école, à domicile, de manière individuelle, par groupe, par classe entière, …) ainsi que de connexions Internet et d’un réseau local performants,

- tout en formant, simultanément, les (futurs) enseignants, les membres du personnel des Centres PMS et les cadres de l’éducation aux TIC et à leur usage pédagogique et en soutenant le développement et la diffusion de ressources pédagogiques via un réseau actif d’animation pérennisé.

Ce nouveau Plan TIC pour l’éducation pour lequel un budget de 635.000 € est prévu pour 2011 se déclinera en 3 phases.  C’est la 1e phase qui est lancée ce jeudi.  Elle démarrera par une enquête participative auprès du monde enseignant.  Après un colloque qui réunira les cadres de l’enseignement ce 14 juin aux Moulins de Beez, chaque enseignant, depuis l’école maternelle jusqu’à l’enseignement supérieur, aura l’occasion de s’exprimer sur la manière dont il perçoit ou rêve l’école numérique de demain.  Un lien à activer à partir du 15 août 2011 pour donner son avis : http://www.ecolenumerique.be/

Sur base des résultats de cette enquête participative et des rencontres avec les acteurs de terrain, un appel à « projets pédagogiques intégrant les TIC / TICE[1] » sera lancé aux écoles de l’enseignement obligatoire (primaire, secondaire, spécialisé) et de l’enseignement non obligatoire (enseignement de promotion sociale et hautes écoles de la catégorie pédagogique).  Les projets sélectionnés bénéficieront d’une subvention de la Région wallonne et d’un accompagnement technologique et en gestion de projet.

 

L’objectif de cet appel à projets, qui sera lancé à la rentrée académique 2011-2012, est d’expérimenter des scénarios pédagogiques novateurs (exploitant classes mobiles, tableaux interactifs, tablettes, manuels numériques, « cloud » et réseaux sociaux, …).

 

L’évaluation de ces expériences pilotes devra permettre, dans un second temps, d’objectiver les besoins des élèves et des étudiants, des (futur-e-s) enseignant-e-s, des cadres éducatifs ainsi que les réponses apportées, voire à apporter, pour rencontrer ces besoins et les objectifs stratégiques évoqués ci-avant. 

 

Enfin, à l’horizon 2025 du Plan TIC pour l’éducation :

 

-      chaque élève / étudiant(e) devra disposer d’un « cartable numérique » (en fonction de ses besoins et des évolutions technologiques), appelé à remplacer tout ou partie des manuels classiques et des documents papiers par des ressources numériques exploitables tant en classe qu’à domicile ;

 

-      la formation initiale et continue de tous les enseignants aura intégré la maîtrise des TIC et des TICE et de leurs usages, sachant que ceux-ci feront désormais partie de tous les programmes scolaires et devront faire l’objet d’une certification ;

 

-      les ENT, plates-formes LMS (« Learning Management Systems ») ou mieux seront généralisés pour la gestion administrative des écoles, des centres PMS, des élèves, des contacts avec les parents, … ainsi que pour la gestion et l’échange de contenus pédagogiques.

 


[1] TICE : technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement

 
 


Valid XHTML 1.0 Strict

oyun skor porno izle indir kral oyun araba oyunu hd film izle