Menu

Les dernières Actualités
Mon dernier Tweet

@EONRealityInc Partners With Belgium’s #Walloon Region To Establish Interactive Digital Center In #Liège #Belgium https://t.co/TttPqwsYAl

Communiqué de presse

La radio du futur se déploiera dès 2017

la Wallonie dégage 5,4 millions d’euros pour le financement des infrastructures qui permettront l’installation de la radio numérique terrestre. Jean-Claude Marcourt veut ainsi favoriser les usages numériques de pointe sur tout le territoire.

Sur proposition de Jean-Claude MARCOURT,  Vice-Président du Gouvernement, Ministre de l’Economie, du Numérique et des Médias, le Gouvernement wallon a décidé, ce 12 mai 2016, de dégager un montant de 5,4 millions d’euros pour le financement des infrastructures qui permettront l’installation de la radio numérique terrestre sur l’ensemble du territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Après le lancement du Fonds d’investissement numérique WING qui connaît d’ores et déjà un grand succès, le développement et la dynamisation du dispositif Espaces Publics Numériques (EPN) de Wallonie et l’ouverture des données informatisées de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles aux utilisateurs à travers une législation spécifique portant sur l’Open Data, c’est au tour du projet de radio numérique de voir le jour.

Effectivement, dans le cadre de Digital Wallonia, le Gouvernement s’est notamment donné comme objectif de mettre en œuvre une politique ambitieuse d’aménagement numérique du territoire pour doper l’attractivité et la compétitivité. Le développement d’infrastructures numériques est une priorité majeure car elle est un prérequis au développement d’usages innovants porteurs de valeur ajoutée tant pour les citoyens que pour les acteurs économiques.

Dans tous les foyers belges, la télévision numérique a fini par s’imposer. En revanche, la radio s’écoute encore majoritairement en analogique sur les ondes de la bande FM. Or, la radio numérique est désormais synonyme de potentiel important. Elle offrira une meilleure qualité d’écoute mais aussi une diversité accrue dans les choix éditoriaux, culturels et, plus spécifiquement, musicaux.

Concrètement, le lancement de la radio numérique est prévu dans le courant de 2017.

Le Ministre du Numérique, Jean-Claude MARCOURT, se réjouit de cette décision : « Nous souhaitons doper l’accès des citoyens à une offre radiophonique variée tout en soutenant les équipements numériques qui renforcent les applications offertes par les technologies nouvelles. Pour la Wallonie et Bruxelles, cette nouvelle décision débouchera sur de belles opportunités. Nous passons d’une radio datant du siècle dernier à une radio moderne et attractive regorgeant de potentiel de développement.»

Et le Ministre d’ajouter : « la Wallonie et Bruxelles, à l’instar bientôt de la Flandre, rejoignent les pays du reste du monde qui ont enclenché la migration numérique de la radio, la Norvège en tête. L’ensemble de notre industrie radiophonique francophone, tant publique que privée, va pouvoir bénéficier d’avancées importantes que ce soit au niveau de la qualité sonore ou encore de la dimension complémentaire offerte aux médias radios à travers ce saut technologique par le biais d’ajouts de textes et d’images notamment. Pour l’auditeur, c’est la garantie, outre, la gratuité du média bien sûr, de bénéficier d’un choix plus large, d’une couverture et d’une qualité optimales et ce, sur l’ensemble du territoire. »

Close