Menu

Les dernières Actualités
Communiqué de presse

La recherche en Wallonie, une nouvelle stratégie d’excellence orientée développement industriel.

Le Gouvernement wallon adopte un projet de décret renforçant l’efficience et la simplification des aides à la recherche qui se spécialisent davantage.

330 millions d’euros réservés au budget 2015. La Wallonie figure dans le peloton de tête des pays européens au niveau du pourcentage du PIB dédicacé à la recherche.

Sur proposition du Ministre de l’Economie, de la Recherche et de l’Innovation, Jean-Claude MARCOURT, le Gouvernement wallon adopte ce jeudi 2 avril 2015 le projet de décret portant modifications du décret du 3 juillet 2008 relatif au soutien de la recherche, du développement et de l’innovation en Wallonie. Le nouveau texte débouche sur une réforme ambitieuse du paysage de la recherche qui s’oriente vers l’excellence, la simplification et l’efficience des aides octroyées à l’ensemble des acteurs.

Le budget dégagé par le Gouvernement wallon est de 330 millions d’euros pour l’année 2015. Pour rappel, le budget comptabilisé pour la période 2009 – 2014 s’élevait à 1 miliard 514 millions d’euros pour la seule région. Au niveau de la Fédération Wallonie – Bruxelles et de la recherche fondamentale, ce sont 791 millions qui ont été réservés durant la précédente législature. La Wallonie consacre ainsi, depuis 2006, plus de moyens à la recherche que la Flandre, Bruxelles mais aussi l’Europe des 28. Le pourcentage du PIB consacré à la recherche en Wallonie s’élève ainsi à 2,19 à comparer à 1,88 % de moyenne pour l’Union européenne.

Dans l’optique de s’aligner avec les orientations  européenne en la matière, le Gouvernement wallon a défini une nouvelle stratégie plaçant la recherche et l’innovation au cœur du développement économique de la région. Certaines dispositions comme, par exemple, les « infrastructures de recherche » et le financement des bâtiments sont désormais éligibles. Elles devront s’intègrer dans des projets de recherche ambitieux.

Au niveau des objectifs de la stratégie du gouvernement, l’excellence est placée au cœur du dispostif d’octroi des aides à la recherche. Seuls les meilleurs projets seront financés. Ils seront, comme pour les pôles de compétitivité, examinés par un jury d’experts indépendants. La stratégie proposée est complémentaire à la politique des pôles établie en Wallonie. Elle renforce ainsi la dynamique de mise en réseau des acteurs de la recherche avec les acteurs économiques.

Le deuxième axe de la réforme est celui de la simplification. Il se traduit par une réduction du nombre de type d’appels à projets qui passe de 10 à 3. Les formalités administratives sont également allégées et un guichet unique sera rendu opérationnel à court terme au sein de l’administration wallonne.

Le dernier axe de la stratégie consolidant la ‘spécialisation intelligente’ des aides à la recherche estl’efficacité. Les grands axes stratégiques sont renforcés autour de domaines porteurs ; l’aérospatial, l’agro-industrie, les sciences du vivant, le génie mécanique, la logistique et la chimie verte, correspondant aux champs d’action des 6 pôles de compétitivité. Les axes transversaux concernant le numérique, l’economie circulaire et la créativité sont également concernés. Le lien de la recherche avec l’industrie est ainsi confirmé afin de densifier le tissu industriel de la Wallonie dans des domaines porteurs de croissance et vecteurs d’emplois durables.

Le projet de décret sera prochainement déposé sur le bureau du parlement pour examen en commission avant le vote en séance plénière.

Et le Ministre MARCOURT de conclure ; « la stratégie de spécialisation de la recherche vient compléter la dynamique mise en œuvre par le Gouvernement ces dernières semaines. Après la création de la nouvelle agence de l’entreprise et de l’innovation (l’AEI), la réforme des aides à l’investissement et à l’exportation, la réforme de la recherche participe de la même volonté de dynamiser l’économie de la Wallonie en accélérant sa transition industrielle autour de secteurs porteurs de développement. »

Close