Menu

Les dernières Actualités
Mon dernier Tweet

Les travailleurs approuvent à 76% , lors de l’assemblée générale, le projet de reprise de @durobor soutenu par le… https://t.co/KXVs1Yjzwv

Communiqué de presse

La Wallonie, terre de PME

Présentation du Manifeste pour les PME : une démarche participative qui débouche sur des objectifs ambitieux

La Wallonie est une terre de petites et moyennes entreprises, 99% des entreprises wallonnes relèvent de la catégorie des PME. Elles emploient plus de 79% des salariés du secteur privé et génèrent 18% du PIB. En dix ans, le nombre de PME s’est accru de 12 % en Wallonie et ce, malgré les crises successives. Plus de 31.000 entreprises ont été créées en 14 ans.

Innovation et créativité, simplification administrative, culture entrepreneuriale, financement renforcé, internationalisation, … sont les maîtres-mots de la politique wallonne en matière de soutien aux PME. Les indicateurs évoluent positivement au niveau de la consolidation des PME wallonnes et de leurs perspectives de croissance, tel que confirmé cette semaine par le bureau d’études Graydon.

Depuis plusieurs années déjà, le Vice-Président, Ministre de l’Economie, de l’Innovation et du Numérique, Jean-Claude MARCOURT, travaille à l’élaboration d’une politique ambitieuse en faveur des PME. Pionnier en la matière, il a notamment mis en place une série de réformes visant à soutenir et à renforcer le secteur tout en favorisant l’éclosion d’outils efficaces au service de la création et de la croissance des PME. Le Small Business Act wallon et le Parlement des PME mis en place par le Ministre sont des initiatives unanimement saluées par les autorités européennes. Aujourd’hui, le Ministre de l’Economie souhaite exercer son droit d’inventaire sur la politique qu’il porte depuis 10 ans, en la soumettant directement aux PME. Cette démarche a mené  à la rédaction d’un Manifeste des PME porté par le secteur à travers le Conseil des PME et son président, Yves Noël (ceo de NMC).

Cinq engagements généraux sont plébiscités ; permettre d’entreprendre à tout âge, faire plus confiance aux acteurs en simplifiant et en accélérant les démarches, encourager la prise de risque, mettre l’administration au service de l’entreprise et promouvoir la réussite. Plusieurs leviers de déploiement sont également mis en avant dans le Manifeste : l’entrepreneuriat, l’internationalisation, le financement, l’innovation et la simplification administrative. Cinquante actions sont ensuite mises en exergue, sélection minutieuse des priorités du secteur des PME wallonnes.

planpme1

Parmi les mesures phares du Manifeste, certaines sont d’ores et déjà en cours de concrétisation. Le prêt coup de pouce renforce la priorité du secteur de voir l’épargne privée soutenir davantage le développement des Pme. Ou encore, la mise en place des incubateurs d’étudiants au sein des universités, qui soutiennent clairement l’esprit d’entreprendre et offrent un cadre propice à l’éclosion de projets d’entreprise chez les jeunes. Les négociations entamées avec le secteur bancaire belge et avec les autorités européennes (dans le cadre du Plan Juncker) débouchent sur des accords majeurs au niveau du financement renforcé du secteur PME. Mais le Manifeste liste également une série de nouvelles actions originales comme, notamment, le tutorat qui consiste en le suivi rapproché d’un porteur de projet ou jeune créateur d’entreprise par un entrepreneur chevronné. Ou encore, le renforcement d’un soutien juridique spécialisé, qui offre un appui aux PME qui sous-missionnent dans le cadre de marchés publics.

« J’entends, et j’en suis heureux, que le Conseil des PME plébiscite et conforte certaines mesures déjà initiées. » souligne le Ministre MARCOURT. « Il est de mon ressort maintenant de les amplifier afin de donner un coup d’accélérateur à la croissance des PME wallonnes et de concrétiser les nouvelles propositions à court et moyen terme. »

Le Ministre précise : « Sur base des recommandations formulées par le Conseil des PME, je vais étoffer ma feuille de route pour la législature. Des actions à très court terme seront mises en place et amplifiées. »

Et de conclure : « L’objectif principal est bien de renforcer le potentiel de croissance des entreprises et de favoriser l’émergence de nouveaux champions au sein du tissu économique wallon afin de doper l’emploi de manière durable. Je confirme ma volonté de faire de la Région wallonne un véritable partenaire des PME au service de leur compétitivité. »

Pour retrouver l’ensemble des priorités recensées dans le Manifeste en faveur des PME : www.parlementdespme.be

Close