Menu

Les dernières Actualités
Mon dernier Tweet

@EONRealityInc Partners With Belgium’s #Walloon Region To Establish Interactive Digital Center In #Liège #Belgium https://t.co/TttPqwsYAl

Communiqué de presse

Un succès sans précédent pour le programme Ecole numérique

1.176 projets ont été déposés et validés pour l’appel à projets « Ecole Numérique 2017 » lancé début décembre 2016 et clôturé le 15 février 2017. Ce chiffre important confirme l’intérêt croissant des enseignants et des directions pour les pédagogies actives et numériques. Ce dynamisme conforte la stratégie numérique de la Wallonie « Digital Wallonia » 2016-2019, initiée par le Vice-Président du Gouvernement, Ministre du Numérique, de l’Economie et de l’Enseignement supérieur, Jean-Claude MARCOURT.

Les projets réceptionnés ont été évalués par un jury composé des différents partenaires d’Ecole Numérique. L’évaluation a notamment porté sur la qualité éducative du projet et son adéquation avec les équipements techniques demandés.

Ce sont ainsi 396 projets « Ecole Numérique » dans 500 établissements implantés en Wallonie des niveaux maternel, primaire et secondaire de l’enseignement obligatoire ordinaire et spécialisé, ainsi que ceux de promotion sociale de niveau secondaire qui ont été retenus, soit, rapporté aux implantations :

– 314 projets « autonomes simples »

– 110 projets « autonomes multiples »

– 16 projets « spécifiques »

– 60 projets « tandems »

Les 60 projets « tandems » seront mis en œuvre en collaboration avec 16 établissements d’enseignement supérieur pédagogique.

Le Ministre du Numérique, Jean-Claude MARCOURT, tient à préciser : « L’objectif est de livrer le matériel à partir de la prochaine rentrée scolaire mais cela dépendra des délais pour l’attribution des marchés publics dont la procédure est en cours. Le montant total estimé pour l’ensemble des  équipements qui seront fournis aux écoles pour réaliser ces projets pédagogiques atteint 5,7 millions d’euros. Et le Ministre d’ajouter : «  J’ai créé un cadre pérenne, à travers Digital Wallonia et Ecole numérique, qui vise à soutenir de nouveaux appels à projets afin d’offrir, chaque année, des équipements technologiques à 500 équipes pédagogiques. »

Pour rappel, et afin de mieux répondre à la diversité des besoins, l’appel à projets « Ecole Numérique 2017 » a été structuré en 4 catégories distinctes  :

  • Les projets « autonomes simples » menés chacun par une équipe éducative de l’enseignement fondamental et secondaire qui, en exploitant les équipements, décide d’intégrer activement et durablement le numérique dans ses pratiques d’enseignement, et développe progressivement une approche stratégique du numérique pour l’établissement.

 

  • Les projets « autonomes multiples » menés chacun par plusieurs équipes pédagogiques d’implantations différentes, voire d’établissements distincts désireux de collaborer dans un projet commun dès lors que le projet sera concrétisé chez chacun des contributeurs et que la collaboration apportera une valeur ajoutée au projet.

 

  • Les projets « spécifiques » intégrant des projets éducatifs nécessitant l’utilisation de ressources plus spécifiques ou plus originales que celles proposées dans les packages d’équipement standards (table numérique, écran interactif, liseuse numérique, etc. pour ne citer que quelques exemples).

 

  • Les projets « tandems » portés chacun par une institution d’enseignement supérieur pédagogique, établissant un partenariat avec au moins deux établissements de l’enseignement fondamental et/ou secondaire. Ce type de projet souhaitant impulser, développer, l’utilisation du numérique dans le cadre des pratiques pédagogiques en invitant les équipes académiques et les équipes éducatives à la réflexion et la production de recherches basées sur des expérimentations dans des classes du fondamental, du secondaire et de la promotion sociale.

 

Au niveau des technologies, un certain nombre d’outils ont été présélectionnés pour constituer des « packages » standardisés. La diversité en a été accrue de manière à laisser une plus grande liberté de choix aux porteurs de projets et une meilleure adéquation avec les besoins pédagogiques. Les écoles ont donc été invitées à opter pour ces paquetages d’équipements homogènes et techniquement complets décrits dans une liste intégrée au formulaire de candidature comprenant :

  • des nouveaux dispositifs de projection et de présentation tabulaire ;
  • des équipements de type classes mobiles ;
  • des équipements multimédias de projection numérique ;
  • des studios audio/vidéo ;
  • des périphériques de stockage et d’accès réseau ;
  • des kits d’apprentissage de la robotique ou de l’électronique ;
  • des logiciels de gestion et de supervision.

 

Et le Ministre MARCOURT de conclure : « Digital Wallonia a pour ambition de doter chaque école d’équipement moderne et attractif  afin d’outiller les professeurs et leurs élèves. L’enjeu est fondamental, nous ne pouvons laisser passer le train de la révolution numérique. Je suis convaincu que de nouvelles formes d’apprentissages et de nouveaux savoirs primordiaux pour l’avenir de nos enfants découleront de l’utilisation des technologies que nous mettons aujourd’hui à disposition. Ce programme est un passeport pour l’avenir des nouvelles générations.»

 

Close