Menu

Les dernières Actualités
Mon dernier Tweet

RT @tgadisseux: Dans #matin1 on fait le point sur la situation politique avec @jcmarcourt Quelles csq pour les francophones? https://t.co/W…

Communiqué de presse

Une stratégie de spécialisation intelligente au service de la politique industrielle en Wallonie.

Les pôles de compétitivité, la recherche appliquée et les budgets y associés davantage concentrés sur des domaines à haut potentiel de croissance.

Les nanotechnologies, la photonique, les lasers, l’imagerie digitale, la transformation des matériaux, les technologies avancées dans le recyclage des matériaux, les propriétés pharmaceutiques et nutritionnelles exceptionnelles dans l’agro-alimentaire, les biotechnologies, les applications numériques, les industries créatives, … boostent le tissu économique wallon en pleine mutation.

A l’initiative du Vice-Président du Gouvernement, Ministre de l’Economie, de l’Industrie, de l’Innovation et de la Recherche, Jean-Claude MARCOURT, le Conseil des Ministres a adopté ce jour la stratégie de spécialisation intelligente de la politique industrielle wallonne. La stratégie de la Région répond aux attentes de la Commission européenne en s’intégrant parfaitement dans la politique européenne ‘Horizon 2020’ – le plan global de relance de l’Europe à travers une politique ambitieuse au niveau de l’innovation.

Ce faisant, le Gouvernement continue son travail de renouvellement de la stratégie des pôles de compétitivité en se recentrant sur une dynamique de spécialisation à haute valeur ajoutée et à haut potentiel de croissance. Concrètement, les stratégies au niveau des pôles et de la recherche et des budgets y affairant s’orientent plus encore aujourd’hui vers des domaines spécifiques qui déboucheront sur des produits de niche, vecteurs de nouveaux emplois.

Les grands axes stratégiques sont ainsi confirmés autour de domaines phares, piliers de l’économie wallonne ; l’aérospatial, l’agro-industrie, les sciences du vivant, le génie mécanique, la logistique et la chimie verte, correspondant aux champs d’action des 6 pôles de compétitivité. Les axes transversaux relatifs au numérique, à l’économie circulaire et à la créativité sont renforcés et permettent l’éclosion de domaines de pointe et une hybridation  des secteurs couverts par les pôles.

Cette nouvelle stratégie pousse la recherche appliquée et les projets industriels des 6 pôles vers des disciplines telles que les nanotechnologies, la photonique, les lasers, l’imagerie digitale, la transformation des matériaux, les technologies avancées dans le recyclage des matériaux, les propriétés pharmaceutiques et nutritionnelles exceptionnelles dans l’agro-alimentaire, les biotechnologies, les applications numériques ou encore les industries créatives. Cette émulation offrira de nouvelles applications pointues recelant une forte valeur ajoutée du point de vue économique.

Le lien de la recherche avec l’industrie est ainsi confirmé et vise clairement à densifier le tissu industriel de la Wallonie dans des domaines porteurs de croissance.

Au niveau des objectifs fixés, le Ministre Marcourt tient à rappeler que « l’excellence et la simplification sont au cœur du dispositif d’octroi des aides à la recherche et des appels à projets des pôles ». Il précise : « Seuls les meilleurs projets seront financés. Ils sont examinés par un jury d’experts indépendants. Ce principe d’externalisation de la gouvernance  est une constante dans la politique que je mène depuis 10 ans. C’est un gage de bonne pratique et d’efficacité ». Et d’ajouter : « le principe bottom-up où ce sont les acteurs industriels, académiques qui expriment leurs besoins est également une constante dans la politique menée. La stratégie de spécialisation intelligente confirme la confiance portée aux acteurs qui définissent eux-mêmes les axes stratégiques du redéploiement de la Wallonie.»

Close