Menu

Les dernières Actualités
Mon dernier Tweet

Les travailleurs approuvent à 76% , lors de l’assemblée générale, le projet de reprise de @durobor soutenu par le… https://t.co/KXVs1Yjzwv

Communiqué de presse

Validation du projet Smart Park II

Vers une diminution de 20 pour cent de la facture énergétique des entreprises wallonnes

Sur base d’une analyse approfondie de l’expérience pilote Smart Park lancée en 2013 dans plusieurs zones d’activité économique wallonnes et qui vise à réduire la dépense énergétique et l’empreinte environnementale des entreprises, le Gouvernement wallon valide ce jeudi 21 avril le projet SMART PARK II dans le cadre de la programmation FEDER 2014-2020. A l’initiative du Vice-Président du Gouvernement, Ministre de l’Economie, de l’Industrie, de l’Innovation et du Numérique, Jean-Claude Marcourt, cette mesure pérennise et intensifie le programme de soutien à la transition énergétique des PME wallonnes.

C’est en partenariat avec les gestionnaires de réseaux de distribution et les entreprises que le Ministre Marcourt tient à étendre la mesure. Il précise : « A travers  ce programme phare doté d’un budget de 33 millions d’euros et intégré aux mesures Cop 21 , nous luttons efficacement contre les dépenses énergétiques inutiles et ce faisant, soutenons la compétitivité des entreprises wallonnes. »

Et le Ministre d’ajouter : « les PME sont la colonne vertébrale du Plan Marshall 4.0. Après avoir endossé des stratégies primordiales telles que Digital Wallonia, le Manifeste PME ou encore, tout dernièrement, la Charte bancaire visant à faciliter le financement des PME wallonnes, je travaille désormais au facteur énergétique. C’est précisément une composante essentielle et prioritaire tant pour l’industrie que pour les PME.

Après une première phase de sensibilisation des PME à leur consommation énergétique, SMART PARK II proposera aux PME deux mesures concrètes. La première consiste en une analyse succincte de leur modèle de consommation énergétique – auprès de leur gestionnaire de réseau de distribution. Ce « Quick Scan » sera entièrement gratuit pour les PME et débouchera sur des conseils de changement de comportement et de gestes simples en vue de réduire la facture énergétique. Ensuite, il leur sera délivré une feuille de route reprenant des propositions d’investissement permettant de réduire cette facture tant en terme d’efficacité énergétique qu’en terme de production d’électricité et de chaleur pour de l’auto-consommation.

Smartpark

Il est important de souligner que les investissements qui seront sélectionnés dans ce cadre pourront bénéficier en outre de primes à l’investissement spécifiques. Complémentairement à ces aides directes, il convient de rappeler que le Gouvernement wallon avait déjà décidé en décembre 2015 d’octroyer d’autres moyens issus du FEDER à hauteur de 43 millions à Novallia, filiale de la Sowalfin,en vue d’octroyer des prêts aux PME pour faciliter leur transition énergétique. Les investissements dans l’énergie renouvelable et durable seront ainsi activement soutenus.

Afin de pouvoir obtenir les résultats les plus significatifs possibles, le projet sera ouvert aux PME de l’ensemble du teritoire wallon dont la puissance de raccordement est supérieure ou égale à 56 kVA.

Et le Ministre de l’Economie de conclure : « les résultats obtenus dans le cadre de l’expérience pilote du programme Smart Park sont encourageants. L’objectif de baisser les dépenses énergétiques nettes des entreprises de 15 à 20 pour cent sans investissements conséquents est tout à fait atteignable à court terme. Les bonnes pratiques et les modifications de gestes au quotidien telles que recencées dans le projet pilote vont permettre de réaliser des économies d’échelle non négligeables. Les 33 millions dédicacés au projet renforceront encore un peu plus la compétitivité des entreprises wallonnes. »

 

Close